This page needs JavaScript activated to work.

(EI) Mise à jour du Logiciel SAGE

Rating: 
Average: 3.3 (260 votes)

Expression d’intérêt (EI) Mise à jour du logiciel SAGE

 Introduction

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH est une entreprise fédérale de coopération internationale pour le développement durable qui opère à l'échelle mondiale. La GIZ travaille au Rwanda depuis plus de 30 ans. Les principaux objectifs entre le gouvernement du Rwanda et de la République fédérale d'Allemagne sont la réduction de la pauvreté et la promotion du développement durable. Pour atteindre ces objectifs, GIZ Rwanda est actif dans les secteurs de la décentralisation et de la bonne gouvernance, du développement économique et de la promotion de l'emploi, de l'énergie et des TIC (technologies de l'information et de la communication).

1.   Informations générales

1.1 Informations succinctes sur le projet

Depuis Décembre 2018, la GIZ, à travers le projet régional co-financé par l'Union européenne

(UE) et le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement

(BMZ), soutient les efforts du Secrétariat de la CIRGL pour consolider la paix et la stabilité

dans la région des Grands Lacs, en mettant en œuvre le Pacte de la CIRGL sur la sécurité, la

stabilité et ses protocoles.
 

1.2 Informations sur la CIRGL

La Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) est une organisation intergouvernementale des pays de la région des Grands Lacs africains. Sa création a été fondée sur la reconnaissance que l’instabilité politique et les conflits dans ces pays ont une dimension régionale considérable et nécessitent donc un effort concerté afin de promouvoir une paix et un développement durable. La CIRGL est composée de douze États membres, à savoir: l'Angola, le Burundi, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, la République du Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie et la Zambie. La CIRGL a été créée par le biais d'un Pacte signé par les chefs d'État et de gouvernement en 2006 avec pour principal mandat de mettre en place des mécanismes pour renforcer la paix, la sécurité, la stabilité politique et le développement dans la région des Grands Lacs. Le secrétariat exécutif de la CIRGL a été inauguré en mai 2007 à son siège à Bujumbura, au Burundi. Sa responsabilité est de coordonner, faciliter, suivre et ainsi assurer la mise en œuvre du Pacte de la CIRGL afin de parvenir à la paix, la sécurité, la stabilité politique et le développement dans la région des Grands Lacs. Le Secrétariat de la CIRGL basé à Bujumbura (Burundi) est dirigé par le Secrétaire Exécutif et assisté par le Secrétaire Exécutif Adjoint avec les divisions suivantes;

  • Paix et sécurité
  • Démocratie et bonne gouvernance
  • Développement économique et intégration régionale
  • Questions humanitaires et sociales
  • Questions de genre, femmes et enfants
  • Questions transversales
  • Finances et administration

En plus des directions ci-dessus, la CIRGL a des centres régionaux à savoir;

  • Le Centre Levy Mwanawasa pour la démocratie et la bonne gouvernance à Lusaka. Zambie);
  • Le Centre régional de formation (RTF) à Kampala, en Ouganda;
  • Le Joint Intelligence Fusion Center (JIFC) à Goma, RDC
  • Le mécanisme de vérification conjointe étendu (EJVM). À Goma, RDC

Les institutions ci-dessus sont tenues de faire rapport au Secrétariat de la CIRGL afin d'avoir une image consolidée de la performance globale de la CIRGL. Le système devrait pouvoir servir les institutions ci-dessus de la CIRGL.

1.3 Situation actuelle

La CIRGL utilise actuellement le logiciel de comptabilité SAGE 2009 qui a été devancé par la pointe de la technologie et présente de nombreuses limites pour répondre à ses besoins en matière de gestion des performances. La CIRGL souhaite donc mettre à jour son logiciel de comptabilité Sage actuel vers une version plus récente.

1.4 Situation de départ

La CIRGL souhaite mettre à jour son logiciel de comptabilité Sage actuel vers une version plus récente.

Le·la contractant·e·fournira l’ouvrage suivant/la prestation suivante :

Achat et installation d’une version mise à jour de la License SAGE 200 de comptabilité.

Pratiquement, c’est la mise à jour de la version actuelle de Sage 2009 vers le système sage 200 Evolution.

        Les activités suivantes sont incluses dans les services à fournir :

  • Achat de la version de la License Sage 200 Evolution,
  • Mise en place d'une nouvelle base de données,
  • Migration des données existantes vers la nouvelle base de données,
  • Conception et développement du système selon les spécifications et les exigences,
  • Formation des utilisateurs,
  • Fourniture de manuels d'utilisation (copies papier et électroniques),
  • Configuration des rapports,
  • Garantir la fonctionnalité et la mise en œuvre du système
  • Transfert de mise en œuvre

Ces services doivent être fourni dans la période du 10 mars 2021 au 31 mai 2021.

  • Fournir des services après-vente et la maintenance des systèmes pendant une année à partir de l’installation de la nouvelle licence de SAGE 200 Evolution.

2.   Exigences pour l’offre :

2.1 Exigences et spécifications des systèmes

 Le système comptable Sage Evolution 200 à acquérir et à installer doit être conçu pour répondre aux besoins de gestion financière de la CIRGL suivants:

Système Web et basé sur le Web

Le système doit être compatible avec le Web et basé sur nous avec des protocoles de sécurité solides afin de permettre le lancement, la mise en œuvre et l'autorisation de transactions sur le Web à l'aide de systèmes Internet.

Piste d'audit

Le système doit avoir des fonctionnalités de piste d'audit complètes pour fournir des pistes claires et indélébiles de toutes les actions de l'utilisateur.

Contrôle d'accès

Le système doit disposer de contrôles de mot de passe, de mots de passe, de rôles et de responsabilités adéquats et sécurisés pour les utilisateurs, qui doivent être attribués de manière unique à des utilisateurs individuels.

Plan comptable

Le système devrait être en mesure de saisir le plan comptable qui maintiendra les transactions enregistrées. De plus, il devrait avoir les caractéristiques suivantes;

(a) une option consistant à attribuer par défaut les lots de journaux à des attributions spécifiques afin que les utilisateurs n'aient pas toujours à spécifier des attributions lors de la capture des entrées système.

(b) une disposition permettant de mapper les subventions sur les activités de sorte que seules les activités appartenant à une subvention spécifique puissent être choisies lorsqu'une subvention a été spécifiée.

(c) une disposition pour la mise en correspondance des activités avec les interventions / objectifs stratégiques de la CIRGL de sorte que la sélection d'une activité dans les revues remplisse automatiquement l'objectif stratégique d'intervention / de la CIRGL correspondant.

(d) une disposition permettant de mapper le plan comptable sur les catégories de coûts de manière à ce que des catégories de coûts spécifiques soient disponibles pour le prélèvement lorsque le compte général est défini.

Gestion des subventions

La CIRGL reçoit des fonds des États membres et de divers partenaires au développement. Le système doit être en mesure de suivre tous les revenus une fois reçus par État et / ou par partenaire de développement et soutenir les rapports périodiquement. Il devrait y avoir un module dans le système où les détails relatifs à une subvention sont enregistrés et la période de mise en œuvre correspondante enregistrée.

Planification, budgétisation et rapports sur les écarts

La CIRGL prépare des budgets biennaux et des plans annuels qui se déclinent en rapports mensuels, trimestriels, semestriels et annuels. Le système devrait avoir une disposition pour;

(a) Comprenant un budget de deux ans qui peut être divisé en budgets mensuels, trimestriels, semestriels et annuels à des fins d'analyse et d'établissement de rapports

(b) Saisie et rapports mensuels, trimestriels, semestriels et annuels et biennaux.

(c) Importer et exporter des budgets pour exceller.

(d) Budgétisation par don / résultats du projet, période de mise en œuvre, objectifs stratégiques de la CIRGL, intervention, activité et catégorie de coût.

e) Suivi des fonds utilisés pour les activités spécifiques prévues en temps opportun et avec précision.

(f) Budgétisation par objectif stratégique, catégorie de coût, projet ou source de financement, intervention ou toute autre activité spécifique ou dimension de reporting pour satisfaire aux différentes exigences en matière de rapports statutaires, de rapports aux donateurs, de budgétisation et de rapports de gestion.

(g) Fixer le budget en tant que montants plafonds pour les dépenses par activités et interventions. Ce contrôle doit prendre la forme d'un avertissement et d'un moyen de dissuasion.

Facilité multi-devises

La devise de présentation de la CIRGL est le dollar des États-Unis (USD), mais un certain nombre de transactions sont effectuées en devises locales. Au Secrétariat de la CIRGL, la plupart des transactions se font en francs burundais. Cependant, ses institutions affiliées, basées dans différents pays, effectuent des transactions dans des devises différentes. A Goma en RDC, il y a deux centres à savoir; le Joint Intelligence Fusion Center et le Extended Joint Verification Mechanism (EJVM) qui effectuent principalement des transactions en francs congolais. Le Centre régional de formation (RTF) qui est basé à Kampala traite principalement des shillings ougandais tandis que le Centre Levy Mwanawasa pour la démocratie et la bonne gouvernance à Lusaka effectue principalement des transactions en kwacha zambien. En conséquence, le système à concevoir doit avoir un module multidevises capable de traduire d'une devise à une autre. La devise de base du système doit pouvoir être déclarée en plusieurs devises. Chaque fois qu'une transaction est enregistrée, les utilisateurs doivent pouvoir sélectionner la devise de la transaction. Sur la base d'un taux de change quotidien, le montant de la transaction doit pouvoir être converti automatiquement dans la devise de déclaration.

Sauvegarde complète

Les installations de récupération et de restauration doivent être incluses dans le package pour permettre la restauration complète des fichiers et la récupération en cas de surtension ou de panne de courant. En outre, il devrait y avoir une fonction de sauvegarde périodique automatique et de transfert des données vers le cloud pour un stockage sécurisé.

 Rapports

Le système devrait avoir un module de rapport pour la production des états financiers suivants, soit par périodes simples et cumulatives, sur une base mensuelle, trimestrielle, semestrielle et annuelle ;

  • Grands livres généraux et personnels
  • Livres de caisse
  • Balances de première instance
  • État du résultat global (états des revenus et dépenses)
  • Situation financière (bilan)
  • Tableau des flux de trésorerie
  • État de l'évolution des capitaux propres
  • Notes aux comptes
  • Analyse de la performance budgétaire et des écarts
  • Performance par catégorie de projets ou résultats prévus
  • Rapports sur les actifs
  • Rapport d'inventaire

Il devrait y avoir une disposition d'un rédacteur de rapport flexible permettant à l'utilisateur de concevoir / personnaliser des rapports en fonction d'autres besoins de rapports de gestion.

Gestion de la trésorerie

Le système à installer doit avoir un module d'application de gestion de trésorerie à utiliser pour;

  • Gérer et contrôler les flux de trésorerie.
  • Tenir des livres de caisse indépendants ainsi que les transactions qui passent par le sous-grand livre bancaire.
  • Effectuer des rapprochements bancaires mensuels complets.
  • Détermination de la position de trésorerie en cas de besoin.
  • Téléchargement des relevés bancaires pour rapprochement dans le relevé.
  • Générer le transfert électronique des fichiers de paiement qui peuvent être téléchargés ultérieurement manuellement sur le portail bancaire pour lancer le paiement du fournisseur de services.
  • Maintenir la petite caisse et être en mesure de toujours afficher le solde courant.
  • Génération de reçus électroniques pour l'impression ou l'envoi par courrier électronique aux clients
  • Élaboration de budgets de trésorerie.

Gestion fiscale

La CIRGL est exonérée du paiement des impôts dans les États membres d'accueil. Cependant, certaines transactions ne sont pas exonérées d'impôt telles que Pay As You Earn for Local Staff, TVA et autres. Le système financier à développer doit être en mesure de prendre en charge automatiquement diverses taxes telles que la retenue à la source ou Pay As You Earn, les taxes sur la valeur ajoutée, etc., le cas échéant, et les afficher dans leurs comptes fiscaux pertinents. Le système doit pouvoir exclure la TVA avant de calculer le montant à déduire comme retenue à la source. Le compte de retenue d'impôt à payer doit être apuré une fois que l'argent a été payé. Le système devrait également comporter une disposition visant à faciliter les transactions sans inclure le paiement des impôts.

Rapports sur la gestion des fournisseurs et le vieillissement

Le système devrait avoir une disposition pour enregistrer tous les fournisseurs et conserver leurs détails comme les numéros de téléphone et l'adresse physique. Le système doit être en mesure de fournir des rapports sur le vieillissement des fournisseurs pour la responsabilité actuelle de l'organisation.

Processus d'approvisionnement

Le système devrait avoir un module d'approvisionnement qui facilite,

  • Création et approbation des demandes d'achat, des demandes et évaluation des devis et passation des commandes d'achat auprès des fournisseurs privilégiés
  • Établissement de la crédibilité sur le marché auprès des fournisseurs et parties prenantes respectifs de la CIRGL
  • Générer des bons de demande d'achat numérotés en série, des bons de commande, des demandes d'achat et les intégrer dans les systèmes de gestion des dépenses et des magasins.
  • Une fois la commande d'achat créée, le système doit créer une entrée d'engagement correspondante.
  • Le processus de passation des marchés pour se conformer aux limites de contrôle budgétaire fixées pour tous les niveaux de demande d'achat et d'initiation, d'examen et d'approbation des commandes d'achat.
  • Génération des reçus d'achat une fois que les biens ou services ont été reçus et la régularisation des factures effectuée à la réception de la facture du fournisseur;
  • Invocation d'un avertissement lorsque le montant de la facture dépasse le montant du bon de commande ou du reçu ou vice versa.
  • Les utilisateurs doivent être en mesure d'exporter des données du système vers Microsoft Excel

Gestion des Ressources Humaines

 Le système doit être en mesure de générer toutes les informations relatives au personnel et de les intégrer au système de gestion financière classique. Le module des ressources humaines doit avoir une mémoire extensible pour augmenter les effectifs et les informations associées. Il devrait permettre des utilisateurs multiples avec différents niveaux de sécurité et de rôles. Le système devrait être en mesure de capturer les jours de congé des employés pris dans l'année ainsi que le solde courant. Le système devrait également prévoir la génération de fichiers de paiement par transfert électronique de fichiers qui seront ensuite téléchargés manuellement sur le portail bancaire pour lancer le paiement des salaires des employés et d’autres avantages. Tous les utilisateurs doivent être en mesure d'exporter les données du système vers Excel.
De plus, le système doit pouvoir effectuer les opérations suivantes;

  • Intégrez les détails / détails du personnel dans le système comptable, tels que le nom du personnel, l'âge, le sexe, la date de nomination, l'échelle des salaires, le montant du salaire, la date de nomination, la date de fin du contrat, etc. Plus de détails sur le personnel à intégrer dans le système doit être donné par la direction lors de la conception et de l'installation du système.
  • Faciliter un examen, une modification et une mise à jour contrôlés / sécurisés (avec des pistes d'audit et des pistes d'autorisation) de la paie sur une base mensuelle.
  • Messages de notification automatisés de fin de contrat adressés au personnel concerné et au responsable des ressources humaines, comme suit

NIVEAUX DE NOTIFICATIONS

HEURE DE L'AVIS

Première notification

Six Mois

Deuxième notification

Cinq Mois

Troisième notification

Quatre Mois

Quatrième Notification

Trois Mois

Cinquième Notification

Deux Mois

Sixième Notification

Un Mois

d) Produire une liste de paie du personnel avec tous les détails nécessaires tels que le traitement de base, les indemnités, le salaire de croissance, les retenues sur salaire et le salaire net, etc. pour faciliter le paiement des salaires;

e) Faciliter le traitement automatisé et le paiement des salaires sur des comptes bancaires individuels désignés

(f) Des messages de notification automatisés au personnel les informant du paiement de leurs salaires individuels via leur téléphone portable et / ou leur adresse e-mail.

(g) Faciliter le traitement automatisé et le paiement des retenues salariales telles que la caisse de sécurité sociale, l'épargne-retraite, les déductions d'épargne pour gratifications, les impôts, etc. par l'intermédiaire de la banque désignée sur les comptes légitimes.

(h) Produire les fiches de paie du personnel indiquant les détails du paiement du salaire, etc. et les envoyer automatiquement par courrier électronique aux adresses électroniques désignées

(i) inter-échelonner et enregistrer le montant du paiement des salaires pour chaque mois dans le grand livre des paiements en imputant le poste de dépense désigné pour les salaires dans le plan comptable

Module Immobilisations et inventaire

Le système doit être en mesure de capturer les informations sur les immobilisations des organisations achetées, telles que: description, fournisseur, numéro de code, date d'acquisition, coût, emplacement, utilisateur, durée de vie utile prévue et source de financement. Le système doit être en mesure de saisir l'inventaire acheté par les organisations, le numéro de code, la date d'acquisition, le coût et la source de financement ainsi que le solde courant.

Tous les utilisateurs doivent être en mesure d'exporter les données du système vers Excel.

Module de créances

Le système devrait comporter une disposition permettant de suivre les avances décaissées par la CIRGL mais non comptabilisées par des individus ou des entités. Il doit être en mesure de générer un rapport de vieillissement et d'envoyer des alertes au personnel ou aux institutions concernés et au comptable concerné lorsque les avances sont supérieures à 60 jours, 70 jours, 80 jours, 90 jours, 100 jours, 130 jours, 150 jours, 180 jours , 200 jours.

Emprunts inter-comptes

La CIRGL a tendance à emprunter sur différents fonds. Il devrait y avoir un compte dans les comptes créditeurs ou débiteurs pour saisir les transactions inter-fonds ou inter-organisations. Cela devrait permettre de générer un rapport chaque fin de mois pour suivre la liquidation de ces emprunts.

Rapprochements des relevés bancaires

Ce système devrait comporter un module permettant de remplir électroniquement le livre de caisse lorsqu'un relevé bancaire est importé et lorsque de grands volumes de transactions doivent être traités. Une fois vérifiées, les informations doivent être mises à jour dans un lot de livre de caisse, puis dans le grand livre général. Les relevés bancaires doivent être acquis en utilisant une fonction de téléchargement fournie par chacun des banquiers de la CIRGL.

Ce module devrait inclure le traitement et le codage instantanés des comptes une fois que le processus initial d'attribution du codage récurrent a eu lieu; et le processus de rapprochement et de codage des comptes.

Comptabilité des succursales

La CIRGL a des entités affiliées en République démocratique du Congo, en Ouganda et en Zambie qui sont tenues de faire rapport au Secrétariat de la CIRGL. Ce système devrait simplifier et rationaliser les processus commerciaux et les transactions entre toutes ces entités afin qu'elles puissent facilement rendre compte à la CIRGL par;

(i) Permettre la synchronisation bidirectionnelle, le partage et la consolidation des données.

(ii) Faciliter les transactions au niveau institutionnel même si les lignes ADSL ou le réseau privé virtuel deviennent indisponibles.

(iii) Augmentation de la productivité grâce à des transactions simplifiées.

(iv) Minimiser les erreurs potentielles grâce à la saisie ponctuelle des données.

(v) Fournir une visibilité complète sur les activités de transaction avec la piste d'audit complète, qui détaille l'historique des transactions pour le siège social et par institution.

(vi) Créer des transactions efficaces et rentables avec les institutions affiliées.

Service après-vente

Le système devrait avoir un module pour la génération de bons de paiement numérotés en série, de bons de recettes et de bons de facture qui serviront de documents de comptabilité pour toutes les transactions financières. Tous les bons pour les mêmes transactions auront toujours les mêmes numéros de série. Cependant, ils indiqueront à la fois la date de transaction et la date d'impression. De plus, l'impression des bons doit se faire par l'utilisation de mots de passe et donc porter des pistes d'audit.

3.    Qualification du personnel objet de l’offre
3.1 Expert·e 1 Team leader:

3.1.1 Qualification générale

Formation :

Diplôme Universitaire de Maitrise en Technologie de l’Information ou Comptabilité ou Gestion d’Entreprise

Expérience professionnelle :

  • 5 années d’expérience en Consultance d’installation pour les logiciels de comptabilité
  • Posséder au moins une expérience de 5 ans d'expérience dans l'implémentation de Sage Evolution
  • Bonne connaissance de la comptabilité pour des projets à but non lucratif et financés par des donateurs
  • Connaissance pratique de la rédaction de rapports Sage Intelligence
  • Connaissance solide et prouvée des bases de données Microsoft SQL

3.1.2 Expérience régionale/connaissance

Connaissance des pays de la Région des Grands Lacs, pour au moins 5 ans.

3.1.3 Langues :

Excellente maîtrise de l'Anglais et du Français

3.2 Expert·e 2 informaticien/programmateur & assistant technique :

3.2.1 Qualifications générales

Formation :

Diplôme Universitaire de Licence en Technologie de l’Information ou Comptabilité ou Gestion d’Entreprise

Expérience professionnelle :

  • 3 années d’expérience en Consultance d’installation pour les logiciels de comptabilité
  • Posséder au moins une expérience de 3 ans d'expérience dans l'implémentation de Sage Evolution
  • Bonne connaissance de la comptabilité pour des projets à but non lucratif et financés par des donateurs
  • Connaissance pratique de la rédaction de rapports Sage Intelligence
  • Connaissance solide et prouvée des bases de données Microsoft SQL

3.2.2 Expérience régionale/connaissance du pays

Connaissance des pays de la Région des Grands Lacs, pour au moins 3 ans.

3.2.3 Langues :

Excellente maîtrise de l'Anglais et du Français

4.   Caractère adéquat de la conception proposée

Indiquez de 1 à 5 critères objectifs qui seront utilisés pour évaluer de manière objective la conception dans le schéma d’évaluation de la partie technique des offres et reportez-les au point 2. (2.1 à 2.5) de ce schéma.

4.1.1. Concept fourni de l'ensemble du processus

4.1.2. Maîtrise de la comptabilité – spécifiquement de l’outil SAGE

4.1.3. Capacité à mettre en action l'évolution de SAGE                   

4.1.4. Compétences en migration de données comptables avec l’outil SAGE

4.1.5. Compétences en formation des utilisateurs SAGE evolution et concept de formation spécifique

4.2 Cadre estimatif détaillé

CALENDRIER DE TRAVAIL

Item

Description

Days

Location

1

Cadre et analyse

     2

A distance

2

Conception et construction

   30

A distance

3

Migration des données de l'ancienne vers la nouvelle base de données

   10

Burundi

4

Test et préparation finale

     3

Burundi

5

Conception des rapports financiers de Sage Intelligence

     5

Burundi

6

La formation de l'utilisateur

     5

Burundi/A distance

7

Mise en ligne

     5

Burundi/A distance

8

Entretien du système

5

A distance (pour une année)

 (ii) Budget

Jours d’honoraires

Nombre d’expert·e·s

Nombre de jours par expert·e·

 

(Maximum jusqu’à)

 

Observations

  • Préparation de la mission

2

2

 

  •   Phase de personnalisation

1

30

 

  •  Implémentation de logiciels

1

13

 

  • Training & Go Live

2

10

 

  • Service après-vente

1

5

Pendant une année

 Frais de mission et de déplacement

Nombre d’expert·e·s

Nombre de jours/nuits par expert·e·

(Maximum jusqu’à)

 

 

Observations

  • Indemnité journalière pour le pays d’intervention

2

20

Les jours ne doivent pas être répartis également entre les experts,

Y compris les jours de quarantaine à Burundi

  •   Indemnité d’hébergement pour le pays d’intervention

2

20

Les jours ne doivent pas être répartis également entre les experts,

Y compris les jours de quarantaine à Burundi

  • Frais de mission et de déplacement (train, voiture particulière)

0

0

 

Vols

Nombre d’expert·e·s

Nombre de vols par expert·e·

 

Observations

  •   Vols internationaux

2

1

Déplacement en EAC, classe économique

  • Vols intérieurs

0

0

 

Autres coûts

Nombre d’expert·e·s

Quantité par expert·e·

Observations

Visa

2

1

 

Achat du Sage 200 evolution

-

1

 

Note :

En cas de restrictions dues aux mesures de lutte contre le coronavirus/Covid-19 (restrictions dans les vols et les transports, restrictions d’entrée, mesures de quarantaine, etc.), la GIZ et le·la contractant·e sont tenus d’adapter de bonne foi leurs prestations contractuelles aux nouvelles circonstances, par exemple en ce qui concerne la période de prestation, le contenu de la prestation et, si nécessaire, la rémunération.

  1. Soumission de l'Expression d’intérêt (EI)

 L'EI sera évaluée sur la base des critères suivants:

  • Profil individuel,
  • Expérience pertinente,
  • Vos stratégies pour assurer agilité, flexibilité et réactivité,
  • Personnel et,
  • Offre financière.

L'EI doit contenir les éléments suivants:

Pour proposition technique:

  • Une lettre d'accompagnement exprimant un intérêt pour cette mission;
  • Proposition technique avec une brève description des raisons pour lesquelles vous seriez considéré comme le plus approprié pour la mission, une expertise pertinente et une méthodologie claire et détaillée, sur la manière dont vous aborderez et achever la mission. Il doit être formaté, type de police ARIAL, fond 11, et doit être clairement formulé. L'offre doit être rédigée en anglais.
  • Les CV ne doivent pas dépasser 4 pages.
  • Certificat d'enregistrement du business du pays d’origine de l’entreprise
  • Références et recommandations de travaux similaires exécutés au Rwanda

            ou ailleurs en dehors du Rwanda.

  • Certificat d’enregistrement au payement de la TVA du pays d’origine de l’entreprise.

Pour la proposition financière:

La proposition financière indique le prix total du contrat tout compris, appuyé par une ventilation de tous les coûts. Le coût doit être en USD et hors TVA.

Veuillez soumettre vos documents EI dans deux enveloppes séparées (1 pour l'offre technique et 1 pour l'offre financière) jusqu'au Jeudi 04 Mars 2021 au plus tard à 16h00, à la réception de:

Bureau de la GIZ Kigali / Rwanda

KN 41 Street / Nr.17 - Kiyovu

B.P 59 Kigali - Rwanda

votre EI (technique et financière dans 2 fichiers séparés) peut être soumise électroniquement, à cet e-mail: RW_Quotation@giz.de

En cas de confusion d’information, prière de vérifier la version anglaise de cette EI qui est le document de référence.

GIZ se réserve tous les droits