Un/e Consultant/e externe pour conduire l’etude de Base

Rating: 
Average: 2.8 (36 votes)

RECRUTEMENT D’UN/E CONSULTANT/E EXTERNE POUR  CONDUIRE L’ETUDE DE BASE

La Fédération Handicap International au Rwanda lance un appel d’offre pour le recrutement d’un (e) Consultant(e) (e) pour conduire l’étude de base dans le cadre de son projet «Ubuntu Care».   

Titre du projet

Ubuntu Care : Ensemble pour mettre fin à la violence sexuelle faite aux filles et aux garçons, avec ou sans handicap, au Rwanda et au Kenya

Date d’exécution

Février 2019- Janvier 2022

Bailleurs

Agence Française de Développement (AFD) au Rwanda et Kenya

Helping Hands au Kenya

Zones du projet : project location (vérifier)

Rwanda: District de Rutsiro dans  4 secteurs: Murunda, Mukura, Rusebeya et Manihira

Kenya: Comté de Trans Nzoia dans 3 sous-comtés: Kiminini, Endebess et Tiwani

Partenaires opérationnels

Rwanda: Duterimbere ONG et Centre Komera

Kenya: Chanuka Youth Development Program (CYDP)

Groupes cibles

7936 enfants à risque de violence sexuelle; 270 enfants survivants de violence sexuelle ; 140 enfants handicaps isolés; 1230 membres de familles des enfants survivants ou handicapés isolés

Budget du projet

870,000 Euros

 1.    Objectives

1.1    Objectif général

L’étude de référence devra collecter et analyser les informations sur la valeur des principaux indicateurs au départ qui permettront de renseigner les avancées après la mise en œuvre du projet. En plus, elle devra  déterminer les rôles et leurs capacités des différents acteurs/institutions travaillant sous la protection de l'enfance, du genre et du handicap au Rwanda et au Kenya et leur niveau d’interaction pour répondre aux violences sexuelles  des filles et garçons avec ou sans handicap.

1.2    Objectifs spécifiques 

  • Mettre en exergue le niveau de participation des enfants au projet de lutte contre les violences sexuelles suivant l’échelle de Rogert Hart
  • Mettre en évidence les connaissances, attitudes et pratiques des parents et de la communauté à l’égard des violences sexuelles
  • Examiner le niveau d’interaction des acteurs locaux de protection des enfants contre les violences sexuelles
  • Recueillir des données sur la coordination et la qualité des services offerts aux enfants survivants, avec ou sans handicap par les professionnels médicaux, psychosociaux, juridiques, judiciaires et éducatifs

2.    Livrables

  • Rapport de démarrage : il doit décrire le contexte du projet, les objectifs et les questions de l’étude de base, le plan de travail (méthodes et outils de collecte des données, méthodes d'analyse des données, procédures de formulation des conclusions et recommandations, calendrier de travail pour chaque pays et région avec les activités détaillées pour chaque jour, l’échantillon à rencontrer) et les procédures d'échange avec le comité de suivi de la baseline, qui doit être approuvé par comité de suivi de la baseline avant de commencer le travail sur terrain.
  • Un rapport de mission de terrain : résumant les principales activités, échanges et conclusions de la visite
  • Un draft de rapport final de l’étude de base: préparés par le(a) consultant(e) et discutés avec le comité de suivi de la baseline
  • Un rapport d’étude de base final intégrant les commentaires du comité de suivi de la baseline comprenant les sections suivantes: un Résumé bref de l’étude présentant les principales informations et recommandations , une  introduction précisant le contexte, Objectifs de l'étude de base, Méthodologie et limites, Analyse des principaux résultats (par indicateur), conclusions et recommandations et annexes
  • Une liste des indicateurs (valeurs) et leurs situations de départ permettant de mesurer facilement les impacts, effets, et résultats du projet dans chaque pays, au niveau global et au niveau régional. Cette liste devrait clairement distinguer ces indicateurs du cadre logique de la composante qui ont été retenus sans changements, ceux qui ont été améliorés et ceux qui sont nouvellement proposés par le(a) consultant(e) après la mission de terrain.

3.    Calendrier

La durée de la mission est de 27 jours comprenant 10 jours de collecte de données sur terrain dont 5 jours par pays.

Sur la base de la durée de la mission, le(la) consultant(e) doit établir un calendrier de travail qui doit être mis dans le rapport de démarrage. Le(la) consultant(e) devra informer la coordinatrice régionale et/ou les chefs de projet de toute difficulté rencontrée et des retards dans le respect du calendrier convenu afin de trouver ensemble des solutions.

N.B : Tous les rapports doivent être produits dans deux langues : français et anglais.

  1. Expertise recherchée du ou des consultant-es

Exigée

Souhaitée

  • Maîtrise en sciences sociales ou dans un domaine pertinent, ou expérience professionnelle reconnue dans ce domaine
  • Expérience de la conception et de la réalisation d'études de base, d'études finales et d'évaluations de projets, de préférence dans le domaine de la protection de l'enfant
  • Expérience en matière de protection de l'enfant
  • Compréhension du développement participatif des personnes handicapées, y compris le modèle social du handicap
  • Excellente maîtrise du français  et de l’anglais  (parlé et écrit)
  • Excellente capacités en communication
  • Expérience dans l’utilisation des  méthodes participatives et amies des enfants
  • Solides compétences en matière d’analyse et rédaction des rapports

 

  • Expérience dans le travail avec les filles et les garçons avec ou sans handicap
  • Expérience dans le domaine de la lutte de  la violence sexuelle à l'égard des enfants
  • Bonne compréhension des systèmes de protection de l'enfance en Afrique subsaharienne (de préférence au Rwanda, et au Kenya)
  • Maîtrise de la langue locale (kinyarwanda, et swahili)
  • Un engagement visible en faveur des droits des enfants et des bénéficiaires avec et sans handicap
  • Compréhension de l'égalité de genre et de la violence sexuelle
  • Compréhension du lien réciproque entre la violence sexuelle et le handicap
  • Faire preuve de respect de la dignité et de l’égalité des personnes
  1. Présentation des offres

Une offre technique et financière doit être envoyée aux adresses email suivantes : y.issad@hi.org et b.kayisenga@hi.org avant le 22 Septembre 2019 à minuit.

L'offre technique doit inclure une lettre de motivation, un curriculum vitae précisant l’expérience similaire dans une telle consultance, les coordonnées de trois personnes de référence ; la compréhension des termes de référence, la méthodologie proposée, le plan de travail, les calendriers des livrables.

N.B : Conformément à la loi en vigueur, les personnes handicapées seront prioritaires en cas d’égalités des  compétences professionnelles et académiques.

 

Fait à  Kigali, le  10 Septembre  2019.

 

 Mélanie Geiser

Directrice de Programme

 

 Voir les annexes